Contrat post-doctoral ANR “Bibliothèques publiques dans la France des Lumières”

Informations générales

  • Localisation du poste : Lyon (+ mobilité)
  • Nom du responsable scientifique : Fabienne Henryot
  • Type de contrat : CDD
  • Durée du contrat : 12 mois renouvelable une fois
  • Date de début du contrat : 1er septembre 2024
  • Quotité de travail : Temps complet
  • Rémunération : 2900 à 3200 brut mensuel selon expérience
  • Laboratoire de rattachement : Institut d’histoire des représentations et des idées dans la modernité (IHRIM – UMR 5317)

Description du projet

Le projet ANR BIPULUM envisage le vaste mouvement de fondations de bibliothèques publiques en France au XVIIIe siècle dans une perspective d’histoire urbaine, d’histoire politique et d’histoire des pratiques culturelles, pour comprendre comment émerge, dès avant la Révolution, l’idée – et la pratique – de la bibliothèque comme service public. Il s’agit d’éclairer un angle mort de l’historiographie des Lumières en tenant compte de l’ampleur du phénomène (au moins 60 bibliothèques publiques sont ouvertes en France avant la Révolution) et en adoptant une démarche comparative pour comprendre trois aspects importants :

1) Le moment de la fondation envisagé comme un objet politique. La dévolution au public est le moment où s’expriment des mythologies, des convictions et des valeurs dont certaines se rattachent à la mouvance des Lumières (les bénéfices de la lecture et de l’éducation, l’utilité publique…). On peut y observer les dynamiques d’une « politisation ordinaire » puisqu’elle met en jeu la définition d’un public et d’un bien commun à entretenir par un effort financier collectif.

2) La manière dont s’élabore et s’éprouve au quotidien ce que peut ou devrait être un « service public », à une époque où s’impose, sinon le syntagme, du moins son idée, en observant ses aspects les plus matériels : horaires, configuration des espaces (en particulier de la salle de lecture), modalités matérielles et intellectuelles d’accès aux ressources, profil et qualification du bibliothécaire etc.

3) Le public, traditionnellement grand oublié de l’histoire des bibliothèques, doit faire l’objet d’une attention particulière ; débusquer la trace des lecteurs et lectrices, leurs attentes implicites, imaginées ou fantasmées par les bibliothécaires, les dispositifs matériels mis en place en réponse à ces besoins.

Le projet doit donner lieu à un répertoire des institutions publiques de lecture de l’Ancien Régime, avec publication des principales sources qui documentent chacune d’elles. La contribution du ou de la post-doctorant.e est attendue sur l’identification des sources relatives à certaines de ces fondations (conservées en archives municipales et départementales et dans les fonds manuscrits et imprimés des actuelles bibliothèques municipales), le dépouillement de celles-ci et la rédaction des notices pour une quinzaine de bibliothèques actives au XVIIIe siècle, principalement dans la partie nord de la France.

Activités

Après une phase de mise en place d’une méthodologie et du périmètre de recherche envisagé durant ce contrat, la personne recrutée sera amenée à recueillir et analyser des données archivistiques, à participer aux travaux de pilotage du projet, et enfin à valoriser ses recherches par les canaux propres au projet ou par d’autres moyens.

– Archives

  • Recherches de documentation concernant la fondation et le fonctionnement des bibliothèques publiques françaises avant 1789, soit spécifique à certaines fondations (règlements, catalogues, prosopographie des bibliothécaires, recherche de témoignages sur les usages et la fréquentation de ces équipements culturels à l’époque moderne, collation avec les collections subsistantes dans les dépôts actuels).
  • Analyses d’études de cas : les espaces confiés à la personne recrutées seront, principalement, la région Hauts-de-France, la région Normandie et Paris.

– Animation de la recherche

  • Participation aux réunions du projet
  • Co-organisation d’une des journées d’études prévues au calendrier du projet
  • Contributions au carnet Hypothèses du projet
  • Association à la direction d’un ou plusieurs mémoires de master 1 et 2 à l’Enssib (Lyon)

Contexte de travail

Le/la post-doctorant.e sera recruté.e par l’Université Lumière Lyon 2 pour une durée de 12 mois renouvelable une fois. Ce contrat post-doctoral s’insère dans la mise en oeuvre du projet BIPULUM (« Bibliothèques publiques dans la France des Lumières ») soutenu par l’ANR (23-CE27-0012, 2024-2028). Ce projet est porté par l’UMR 7303 TELEMMe (Aix-Marseille Université, CNRS), en partenariat avec l’Institut d’Histoire des Représentations et des Idées dans la Modernité (UMR 5317, Université de Lyon), le Centre Jean Mabillon (École nationale des chartes) et la Bibliothèque nationale de France.

Conditions

  • Être titulaire d’un doctorat en histoire – de préférence en histoire culturelle du XVIIIe siècle
  • Être familier de la recherche en archives et en bibliothèque, des problématiques et des outils de l’histoire des bibliothèques.
  • Être mobile (déplacements fréquents à prévoir à Paris, les régions Hauts-de-France et Normandie, financés par le projet)

Modalités de candidature

  • CV
  • Lettre de motivation (2 pages max) expliquant brièvement, le parcours et son adéquation avec le poste, le cadre d’analyse envisagé et la méthodologie proposée pour répondre à la question de recherche.
  • Copie du diplôme de doctorat ou attestation de réussite
  • Extrait de la thèse et/ou une publication significative

Envoi des candidatures à Fabienne Henryot et Emmanuelle Chapron avant le 15 juin 2024 minuit (fabienne.henryot@enssib.fr / emmanuelle.chapron@univ-amu.fr)

Calendrier

  • 15/04/2024 : publication de l’appel à candidature.
  • 15/06/2024 : date limite réception des candidatures.
  • 20/06/2024 : admissibilité
  • Entre le 25 et le 30 juin : auditions (en visioconférence)

Le comité de sélection sera composé d’Emmanuelle Chapron (PU, AMU, Telemme), Fabienne Henryot (MCF HDR, ENSSIB, IHRIM), Myrtille Méricam-Bourdet (MCF HDR, Lyon 2, IHRIM).


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Emmanuelle Chapron (15 avril 2024). Contrat post-doctoral ANR “Bibliothèques publiques dans la France des Lumières” Histoires de bibliothèques. Consulté le 17 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/w81h


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.