Regardez-moi dans les papiers

Dans mon mémoire d’ego-histoire, Travailler avec les livres, XVIIIe-XXIe siècle, j’avais tenté un auto-portrait en forme de bibliothèque. Je voudrais décaler l’exercice vers les papiers, vers ce qu’ils disent non seulement de mes manières de travailler, mais aussi de m’archiver, plus ou moins consciemment. Non que mon cas soit particulièrement intéressant : mais cette réflexivité participe de l’attention portée depuis deux décennies aux archives des chercheurs et au sort qu’elles peuvent connaître en régime numérique.

 

. Continuer la lecture

Archives en bibliothèques : les Richesses des bibliothèques provinciales (1932)

En 1932, la parution des Richesses des bibliothèques provinciales de France marque un jalon important dans la tradition des guides illustrés des trésors des bibliothèques françaises. Rédigés avec le concours des bibliothécaires, les deux volumes rassemblent une série de notices qui retracent brièvement l’histoire et recensent les principales collections, œuvres d’art, manuscrits, imprimés rares, belles reliures, dessins et gravures, collections de monnaies et médailles, fonds locaux et spécialités des bibliothèques provinciales françaises[1]. L’architecte de l’entreprise, Pol Neveux, a été inspecteur général des bibliothèques entre 1902 et 1935 ; c’est aussi l’un des artisans de la loi du 20 juillet 1931 qui, l’année précédente, avait organisé les bibliothèques municipales en trois catégories, dont la première est celle des bibliothèques classées[2].

Dans sa volonté d’embrasser la diversité des « trésors » des bibliothèques, l’ouvrage constitue un instrument de repérage commode des « archives en bibliothèques », dont on peut distinguer trois types : les bibliothèques utilisées comme lieu de conservation des archives municipales ; les pièces d’archives conservées dans les fonds anciens des bibliothèques, souvent à l’intérieur de fonds érudits des XVIIIe-XIXe siècles ; des archives individuelles, de savants ou d’écrivains. Continuer la lecture

Archives en bibliothèques : regards croisés, chercheurs et professionnels. MMSH, Aix-en-Provence, 5-6 juillet 2018

Ces journées d’étude constituent la deuxième rencontre du projet Archives en bibliothèque. Elles s’intéressent aux papiers savants, entendus comme l’ensemble des documents de toute nature produits ou rassemblés par un savant (de l’érudit du XVIIe siècle au chercheur du XXIe siècle), qui sont aujourd’hui conservés dans des bibliothèques. Elles questionnent la façon dont la bibliothèque « archive » ce qui a déjà été, d’une certaine manière, archivé par le savant et à rebours évaluent la possibilité de « remonter l’archive », en identifiant les enjeux et les méthodes d’une histoire régressive de ces fonds. Continuer la lecture